Pourquoi?

La souffrance psychique touche de plus en plus de personnes tant dans la sphère privée que professionnelle alors que la consommation de psychotropes (antidépresseurs, anxiolytiques et somnifères) continue d'augmenter.

La CPAM propose de rembourser à ses assurés les séances de psychothérapie cliniques effectuées auprès de psychologues conventionnés, en cabinet libéral, afin de dimininuer le recours aux médicaments qui génèrent effets indésirables et dépendance.

Pour qui?

Les personnes âgées de 18 à 60 ans assurées à la CPAM de la Haute Garonne sont éligibles à cette expérimentation qui s'étend sur 3 ans de 2018 à 2020.

Comment?

Le médecin généraliste délivre une prescription comportant une séance d'évaluation de 45 min à destination du psychologue conventionné CPAM.

Une seconde prescription de 10 séances de psychothérapie de soutien de 30 min est adressée, complétée le cas échéant par 10 séances de psychothérapie structurée de 45 min.

Aucune avance de frais par le patient, la CPAM règle directement le professionnel.